Twitter
News

12 juin 2017

La Grande Guerra in provincia

La Grande Guerra in provincia

La Grande Guerra fu ben più di quella combattuta in trincea. Ne discutono Paolo Gheda, Alessandro Celi e Giacomo Zanibelli in occasione dell'uscita del volume "La Grande Guerra in provincia"

19 mai 2017

Émile Chanoux : eaux, rus, pâturages

Émile Chanoux : eaux, rus, pâturages

Une rencontre consacrée à Émile Chanoux

25 janvier 2017

La fine del comunismo... à Rome

La fine del comunismo... à Rome

Présentation de notre dernier volume à l'institut Sturzo de Rome

Une Vallée d'Aoste bilingue dans une Europe plurilingue Le 26 février 1948, le Statut spécial d’autonomie de la Vallée d’Aoste est promulgué par le Chef d'État provisoire, Enrico De Nicola, sous forme de loi constitutionnelle. Bien que les articles 38, 39, 40 (renforcés en 1993 par le 40bis traitant de la minorité Walser) aient mis le français, parlé par la minorité valdôtaine, et l’italien à parité, dans les faits, l’hostilité contre le français, portée au paroxysme par le fascisme, persiste. Ce que l’on retrouve dans une lettre amère envoyée à Chabod par son ancien ami, le professeur Alexandre Passerin d’Entrèves, se plaignant que « rien n’a changé pour les Valdôtains ». Et qui n’échappa pas à de nombreux correspondants de journaux étrangers, dont « Le Monde », qui s’étonnaient encore dans les années 60 de la persistance d’attitudes francophobes.
Que la question linguistique constituât un serpent de mer, fort dangereux et que nul ne souhaitait réveiller, est d’ailleurs prouvé par l’absence, en toutes ces années, d’une recherche linguistique étendue sur les conditions de la minorité valdôtaine à tel point que la Commission européenne affirma, dans un rapport officiel de 1986 et non sans ironie, que pour avoir une idée des langues parlées en Vallée d’Aoste il fallait s’en remettre aux « sages » de l’endroit.
Qu’en est-il donc du français en Vallée d’Aoste après cinquante-cinq ans de régime de parité ? Quelle évolution de la situation linguistique valdôtaine peut-on prévoir ?
C’est à ces interrogations qu’essaient de répondre les différents articles publiés dans ce volume sur la base des données recueillies par la Fondation Chanoux lors de son sondage linguistique.



Documents à télécharger

Download Une Vallée d'Aoste bilingue dans une Europe plurilingue. Une Vallée d'Aoste bilingue dans une Europe plurilingue. - 1216 Kb
Textes intégral des actes du congrès de présentation du sondage et de la recherche linguistique.
Download Quelques opinions des valdôtains sur les langues au Val d'Aoste et dans l'école. Quelques opinions des valdôtains sur les langues au Val d'Aoste et dans l'école. - 2224 Kb
Mise en forme des données du sondage linguistique de la Fondation Chanoux par Marisa Cavalli, Institut de Recherche Éducative Val d'Aoste (IRRE VDA).